Panafrikan Magazine #018

3,00

Après avoir perdu trois décennies, qui auraient permis d’achever le processus de décolonisation ouvert dans les années 1960, l’Afrique se retrouve à nouveau à la croisée des chemins après la chute du mur de Berlin en 1989. Sommée par les nouveaux maîtres du monde d’adopter la démocratie pluraliste et donc le multipartisme sous peine de sanction et de marginalisation, c’est le Bénin de Mathieu Kérékou qui ouvre le bal et en devient le modèle phare, en réussissant la Conférence Nationale dite « Souveraine » en février 1990.

Or, l’extraversion économique, l’acculturation des peuples, l’absence de souveraineté sur les ressources naturelles, etc., toutes ces caractéristiques du néocolonialisme ne constituent pas l’objet des nouvelles revendications. Les Peuples ne sont agités, et même opposés, que sur le multipartisme, sans contenu et comme simple modalité de sélection à la mangeoire. La démocratie pluraliste allait régler comme par magie les questions structurelles du néocolonialisme. On troque le qualificatif de « nationaliste » des années 1970 à celui de « démocrate » plus commode pour l’époque…

Bonne lecture,

L’équipe de rédaction PANAFRIKAN

Panafrikan, l’arme de conscientisation massive.

FacebookInstagram

Catégories : , Étiquette :

There are no reviews yet.

Only logged in customers who have purchased this product may leave a review.

Solidarité internationale (CONGO) par Amzat B.Y.