Sixième Région: La Ligue Panafricaine – Umoja invitée au Congrès International des mouvements afrodescendants

Sixième Région: La Ligue Panafricaine – Umoja invitée au Congrès International des mouvements afrodescendants

🔴 SIXIÈME RÉGION : LA LIGUE PANAFRICAINE – UMOJA INVITÉE AU CONGRÈS INTERNATIONAL DES MOUVEMENTS AFRODESCENDANTS La diaspora africaine la plus importante se trouve en Amérique latine et Caraïbes. Le travail concret réalisé sous plusieurs dimensions par la Ligue Panafricaine -Umoja avec la diaspora historique et majoritaire fait que nous avons été invités au premier Congrès

🔴 SIXIÈME RÉGION : LA LIGUE PANAFRICAINE – UMOJA INVITÉE AU CONGRÈS INTERNATIONAL DES MOUVEMENTS AFRODESCENDANTS
La diaspora africaine la plus importante se trouve en Amérique latine et Caraïbes. Le travail concret réalisé sous plusieurs dimensions par la Ligue Panafricaine -Umoja avec la diaspora historique et majoritaire fait que nous avons été invités au premier Congrès international des afrodescendants qui se tiendra au Venezuela du 10 au 12 novembre.

Ce ne sont pas les sections de la LP-U en diaspora (France, Belgique, Suisse…) qui ont été invitées. Ce sont nos sections basées en Afrique, notamment au Niger avec le Frère Razak Jibriki qui seront présentes pour rappeler que le cœur de l’organisation est sur le continent et construit des liens Sud-sud nécessaires pour déconnecter le Nord. Ce que la LP-U dit à Paris, Bruxelles ou Genève n’est que l’écho de Dakar, Kinshasa ou Moroni.

Les initiatives afro-européennes ou eurafricaines conçues pour enlever aux peuples africains des Caraïbes et d’Amérique latine le contrôle qui leur revient naturellement et historiquement dans la gestion des affaires de la famille africaine mondiale sont problématiques. Dans un combat idéal, la diaspora africaine établie dans les puissances néocoloniales devrait avoir vocation à lutter contre le néocolonialisme et ses conséquences, et non à produire des groupes ou des individus animés par des volontés par procuration de pouvoir néocolonial servant à dominer ou instrumentaliser d’autres diasporas qui ne sont justement pas sous le joug du néocolonialisme ou qui se battent réellement contre la négrophobie et la domination impérialiste. Nous n’avons pas besoin de savoir si ce Congrès est prévu à l’agenda du premier ministre de l’Etat de la Diaspora Africaine mais nous savons qu’il n’en est certainement pas à l’initiative. Il ne s’agit pas de savoir si son absence éventuelle à ce Congrès international des afrodescendants serait la preuve par l’exemple de la nullité de cet État aux yeux des plus importantes diasporas africaines existantes, il s’agit de lever les yeux et de voir l’étendue des possibles que nous avons pour mettre le panafricanisme révolutionnaire au pouvoir.

Pour contribuer à rapprocher Afrique et diaspora, soutenez nos sections sur le continent et à l’extérieur en demandant à adhérer. ➡️ https://lpumoja.wufoo.com/forms/s1xt0hm16238jx/

UMOJA NI NGUVU!

Webmaster LP-Umoja
Webmaster LP-Umoja
ADMINISTRATOR
PROFILE

Posts Carousel

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

Cancel reply