UMOJA AFRO KIDS DAY

UMOJA AFRO KIDS DAY

Samedi 24 septembre « LA CONTINUITE HISTORIQUE AU SERVICE DE L’ENFANT AFRODESCENDANT » avec Jahlyssa Sekhmet, directrice des éditions AFRODYA « Avec la Ligue Panafricaine-Umoja, on a la même vision : le rapprochement de l’Afrique et de sa Diaspora ». C’est là-dedans que s’inscrit le travail de Jahlyssa Sekhmet, directrice de la Maison d’éditions AFRODYA, qui participera à la Journée des

Samedi 24 septembre

« LA CONTINUITE HISTORIQUE AU SERVICE DE L’ENFANT AFRODESCENDANT »

avec Jahlyssa Sekhmet, directrice des éditions AFRODYA

« Avec la Ligue Panafricaine-Umoja, on a la même vision : le rapprochement de l’Afrique et de sa Diaspora ». C’est là-dedans que s’inscrit le travail de Jahlyssa Sekhmet, directrice de la Maison d’éditions AFRODYA, qui participera à la Journée des Enfants Afrodescendants – UMOJA Afro Kids Day du samedi 24 septembre 2022 à Paris-Bagnolet. Depuis plus de quinze ans, vous l’avez peut-être déjà vu, lu, et relu, sa maison d’édition publie des ouvrages « afin d’expliquer au plus grand nombre notre histoire, l’histoire africaine ». Au-delà du travail de vulgarisation, la mission de l’éditrice militante est très claire : « Ma colonne vertébrale idéologique, c’est la continuité historique ».

Luttant contre les amnésies, comblant les failles… la stratégie de Jahlyssa est de prendre, à chaque fois, dans chacun des ouvrages publiés, l’histoire dans son ensemble, « dans sa continuité ». L’atelier qu’elle animera lors de la Journée des Enfants Afrodescendants – UMOJA Afro Kids Day du samedi 24 septembre, participe de cette logique : « l’Atelier Trop beaux nos cheveux afros » fait écho à sa nouvelle publication « Trop beaux mes cheveux afros » qui raconte « l’histoire du cheveu, de la préhistoire à nos jours ». Jahlyssa rappelle par exemple qu’une fois les Africaines déportées jusque l’autre côté de l’Atlantique, « le cheveu crêpu est devenu un problème : 400 ans sans peigne, sans ton huile… » et que finalement « les premières femmes Noires millionnaires ont fait leur business sur le cheveu ».

Pour Jahlyssa, il s’agit de stimuler « la confiance et l’estime de soi ». Ce sont ces valeurs que l’enseignante qu’elle est, retrouve dans l’esprit de la Journée des Enfants Afrodescendants – UMOJA Afro Kids Day du samedi 24 septembre 2022 à Paris-Bagnolet organisée par la Ligue panafricaine. Des valeurs essentielles pour la « jeune fille Noire, ou l’adolescente » et aussi pour l’enfant en général. « Ce qui est important, c’est la représentation » précise-t-elle, notamment avec l’association de Black Panther (le film) et Black Panther Party (l’organisation militante), mise en œuvre au cœur de l’AFRO KIDS DAY. « Dans le film, on voit des héroïnes Noires, des femmes Noires scientifiques, un travail exemplaire sur les costumes, les coiffures… Tout cela est positif, ça permet aux enfants de s’approprier et de se projeter ». Et pendant ce temps-là, « cela permet aux parents de se rencontrer de temps en temps, de faire le point, de savoir qui est qui ». Au fond, cette journée, cet AFRO KIDS DAY du samedi 24 septembre, c’est l’histoire d’une « Black Therapy », constructive.  

Shaman dolpi, journaliste.

Posts Carousel

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

Cancel reply

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos